cache
 L'aurore : 

L'aurore affiche du film

FICHE TECHNIQUE :

Titre original : Sunrise
Réalisation : Friedrich Wilhelm Murnau
Scénario : Carl Mayer
d'après Hermann Sudermann
Photographie :
Charles Rosher et Karl Struss
Musique : Hugo Riesenfeld
Décors : Rochus Gliese
Montage : Harold D. Schuster
Année : 1927
Genre : Drame
Durée : 95 minutes
Pays : États-Unis
Première diffusion : 29 novembre 1927

Distribution
George O'Brien : l'homme, Ansass
Janet Gaynor : la femme, Indre
Margaret Livingston : la femme de la ville
J. Farrell MacDonald : le photographe
Bodil Rosing : la servante

Même pendant les scènes heureuses du couple en ville, on croit en voir poindre une nouvelle manifestation, quand il sort un couteau pour menacer un homme trop entreprenant envers sa femme. Ce sera le seul trouble visible durant leur séjour béat; mais c'est seulement parce que le spectateur sait (et que Murnau lui fait confiance pour s'en souvenir) que ce mal existe bien, qu'il a déjà été à l'œuvre avant, et quelque part, dans ces chaleureux moments, rien n'indique qu'il ne pourrait pas surgir de nouveau. Le drame sur le chemin du retour, où le désespoir appelle le retour de cet instinct de violence (et c'est cette fois la vamp qui en fait les frais), ne confirme pas autre chose, avec ce montage parallèle induisant le suspense, sur l'issue du couple séparé mais plus encore sur l'issue de l'homme tenté de nouveau par l'irréparable. L'apaisement d'après, celui qui clôt le film, n'en sera que plus poignant. Celui qui s'était déroulé sous le soleil et les lumières de la ville brillait peut-être un peu trop fort pour ne pas laisser craindre le désenchantement; or celui-là, c'est l'aurore qui le salue, promesse naturelle de pouvoir tout recommencer, la vie, l'amour, les erreurs et les quêtes de rédemption, pour le meilleur et pour le pire. Retour à la liste  /  Film suivant

A voir aussi :

lachattedesmonta * lecabinetdudocte * lescheminsdelaha * moontide * rebecca * theterror ***