cache
 Stalker : 

Stalker affiche du film

FICHE TECHNIQUE :

Titre original : Stalker
Réalisation : Andreï Tarkovski
Scénario :
Arcadi et Boris Strougatski
Photographie :
Aleksandr Kniajinski et Gueorgui Rerberg
Musique : Edouard Artemiev
Décors :
Aleksandr Bojm et Andreï Tarkovski
Montage : Lioudmila Feïguinova
Année : 1979
Genre : Fantastique
Durée : 163 minutes
Pays : Union soviétique
Première diffusion : 14 May 1979

Distribution
Alexandre Kaïdanovski : Stalker
Alissa Freindlich : la femme du stalker
Anatoli Solonitsyne : l'écrivain
Nikolaï Grinko : le scientifique
Natacha Abramova : Martha

Le Stalker (littéralement le "Traqueur") guidant ses semblables au cœur d'un territoire irrationnel, hors du temps, conduit les hommes vers « la chambre », où tous les souhaits peuvent être réalisés. Ils marchent en réalité à la rencontre de leur vérité intérieure. Cette progression initiatique, faite de tâtonnement, de gestes sans cesse répétés, apparemment absurdes, est une quête, un acte de foi, tout comme l'était pour Tarkovski l'acte de filmer. "Celui qui trahit une seule fois ses principes perd la pureté de sa relation avec la vie. Tricher avec soi-même, c'est renoncer à tout, à son film, à sa vie". Dans la "zone" tout prise de décision commune finie par devenir incertaine, car chacun se retrouve seul face à lui-même, aux prises avec ses démons intérieurs. C'est le triomphe de l'invisible. Ce film est l'œuvre maitresse de Tarkovski, celui qui est le plus explicite quand à sa pensée. Pessimiste (il aimait à citer ce proverbe russe: un pessimiste est un optimiste bien informé), il observe avec douleur une civilisation proche de l'anéantissement parce que gagné par le cynisme. Ce film majeur a été célébré par nombre d'artistes contemporains, de Chris Marker à Von Magnet, en passant par Bjork, Lustmord, OMD, Enki Bilal, ou Alva Noto. "Stalker" est un film essentiel qui marque la mémoire à jamais. Retour à la liste  /  Film suivant

A voir aussi :

auhasardbalthaza * jourdecolere * laventuredemadam * lachutedelamaiso * lelabyrinthedepa * lesfemmesdestepf ***