cache
 Les raisins de la colère : 

Les raisins de la colère affiche du film

FICHE TECHNIQUE :

Titre original : The Grapes of Wrath
Réalisation : John Ford
Scénario : Nunnally Johnson,
d'après John Steinbeck.
Photographie : Gregg Toland
Musique : Alfred Newman
Décors : Richard Day/­Thomas Little
Montage : Robert L. Simpson,
assisté de Robert Parrish
Année : 1940
Genre : Drame
Durée : 129 minutes
Pays : États-Unis
Première diffusion : 24 janvier 1940

Distribution
Henry Fonda : Tom Joad
Jane Darwell : «Ma» Joad
John Carradine : le révérend Jim Casy
Charley Grapewin : «Granpa» Joad
Dorris Bowdon : Rosasharn Joad Rivers
Russell Simpson : Old Tom «Pa» Joad
O. Z. Whitehead : Al Joad
John Qualen : Muley Graves

En adaptant le roman de Steinbeck, la crise économique de 1929 vécue par des paysans de l'Oklahoma, John Ford trouve dans ce texte un terreau idéal pour exploiter ses thèmes de prédilection: l'homme face à l'injustice, ou encore le conflit des générations devant la modernisation de la société. Plus qu'un film documentaire, ce sera l'une des plus poignantes et plus violentes dénonciations de la misère que l'on ait vue sur un écran. Pour lui, comme pour Steinbeck, le progrès est générateur d'exclusion et de souffrance. Depuis l'Oklahoma jusqu'en Californie, Ford et son équipe choisiront de suivre le chemin des Oakies et tourneront l'essentiel des séquences en milieu naturel, inaugurant le road-movie à l'américaine, tout en se plaçant aux plus près des pauvres et des délaissés. Avec des accents marxiste d'une puissance étonnante, le discours de Tom clôturant le film le définit comme un archétype, un héros social appelé à se disséminer dans toutes les figures d'indignation du pays. Formellement, noirs et blancs charbonneux, surimpressions et gros plan dramatiques évoquent le cinéma d'Eisenstein, et contribue aussi à rapprocher le film d'un courant résolument engagé. Ironie du sort ou logique immuable du système, la Chase National Bank, principale actionnaire des sociétés foncières qui expulsaient les fermiers du Middle West au cours des années précédentes, n'eut pas à se plaindre de ce film social qui dénonçait ses propres pratiques. Productrice du projet, elle en retira de substantiels bénéfices... Retour à la liste  /  Film suivant

A voir aussi :

panique * solaris * westsidestory * docteurfolamour * laurore * lachattedesmonta ***